Les écrits

 

Après avoir fait couler beaucoup de sang, la bête du Gévaudan a fait et fera certainement encore couler beaucoup d'encre. Plus de 1500 documents écrits sont en effet recensés sur ce sujet, produits soit à l'époque des faits, soit depuis 1767.

Les documents de l'époque

On peut les trouver pour la plupart dans les archives et les bibliothèques publiques. Tous ne sont sûrement pas encore connus, surtout ceux, s'ils existent, des archives privées. Peut-être un jour feront-ils encore avancer la connaissance de ce fait divers hors du commun. Ils se présentent principalement sous deux formes :

Des manuscrits :

  • Lettres - Registres paroissiaux - Procès verbaux - Mémoires - Etats de frais
Des imprimés :
  • Ordres - Circulaires - Affiches - Articles de journaux (gazette de France et courrier d'Avignon en particulier)
  • Gravures - Poèmes, complaintes, placards illustrés - Mandement (de l'évêque de Mende)
  • Primes allouées aux chasseurs
Les écrits depuis la mort de la bête

On ne peux pas tous les citer car la bête a suscité beaucoup de passion et de nombreux livres et articles ont été publiés depuis sa mort. Certains sont des études historiques, d'autres des études scientifiques, d'autres des romans, ou même des pièces de théâtre, d'autres des bandes dessinées. Ces nombreux ouvrages, aux contenus très divers, déconcertent souvent les gens qui découvrent cette histoire. Pour tenter d'être clairs et concis, je ne mentionnerai, par ordre chronologique et par catégories, que les principaux livres et non les articles de revues ou de journaux.

bete

Les bandes dessinées

De nombreux auteurs se sont lancés sur l'histoire plus ou moins romancée de la Bête du Gévaudan en bandes dessinées.

  • 2005 - Jean Louis PESCH, célèbre auteur de Bd (Sylvain et Sylvette) fournit un superbe travail en réalisant sa Bête du Gévaudan. On y trouve des dessins très réalistes et une histoire suivie au plus près. À ne pas manquer !

 

bete

Ceux qui ont écrit des romans

Les romans sur la bête ont bien sûr le droit d'exister mais ils doivent être signalés et considérés comme tels. L'histoire ne s'invente pas ! On doit, à mon sens, prévenir le lecteur que ce qu'il va lire est en grande partie sorti de l'imagination fertile d'un auteur. Les romans sur le thème de la bête ont largement contribué à créer un flou, une légende sur cette affaire.

  • 1936 - Abel Chevalley  "La bête du Gévaudan". Le premier à inventer Antoine Chastel gardien de ménagerie.....
  • 2004 - Jean-Paul Malaval publie "Le carnaval des loups".
  • 2005 - Jean-Christophe Macquet publie "Werewolf".
  • 2006 - Philippe Mignaval publie "Gévaudan".
  • 2008 - Patrick Bard publie "Le chien de Dieu", un roman qui mêle le Gévaudan et le Vatican.
  • 2009 - Monique Le Dantec publie "Les loups de Marvejols", un roman qui se passe près de Marvejols et du Parc Les loups du Gévaudan.
  • 2014 - Catherine Hermary-Vieille publie "La Bête",un roman qui revisite la légende de la Bête du Gévaudan.

bete

Les livres

Beaucoup d'ouvrages cités ne sont plus disponibles en librairie. Certains ont été réédités.
Voici une liste, certainement incomplète, de ceux qui existent actuellement et leurs éditeurs :

  • 1901 - L'abbé François Fabre de Saugues publie "La bête du Gévaudan en Auvergne". Il y mentionne de nouveaux documents découverts notamment à Clermont-Ferrand.
  • 1930 - L'abbé François Fabre écrit une autre publication"La bête du Gévaudan". Très bel ouvrage plus complet que le premier, illustré en couleurs.
  • 1962 - Mme Aribaud-Farrere écrit un petit fascicule "La bête du Gévaudan identifiée"  publié à Béziers. Pour elle c'était un fou sadique.
  • 1970 - Jacques Delperrie de Bayac avec "Du sang dans la montagne"
    Il présente l'avis d'un éleveur de loups dans une histoire romancée.
  • 1976 - Gérard Menatory "La Bête du Gévaudan": c'est une hyène menée par Antoine Chastel.
  • 1978 - Alain Decaux raconte "La bête du Gévaudan" et évoque lui aussi un fou sadique.
  • 1985 - Jean-Jacques Barloy publie "Les survivants de l'ombre" où l'affaire de la bête du Gévaudan est soumise à l'ordinateur.
  • 1985 - Guy Crouzet publie "Quand sonnait le glas au pays de la bête"
    Une très sérieuse étude fortement documentée. L'auteur a repris tous les documents historiques à leurs sources et en a même découvert de nouveaux. Il y fait notamment l'arbre généalogique des Chastel.
  • 1987 - Félix Buffières "La bête du Gévaudan" avec de nombreuses illustrations.
  • 1988 - Raymond Francis Dubois "La Bête du Gévaudan"
    C'est un chien de guerre cuirassé qui accomplit ses méfaits pour le compte d'un seigneur du coin.
  • 1990 - Serge Colin "Autour de la bête du Gévaudan".
    L'auteur y replace l'histoire de la bête dans son contexte historique local et national. Du très sérieux sur le plan historique !
  • 1992 - Guy Crouzet  écrit "Requiem en Gévaudan" qui reprend avec quelques nouvelles découvertes, l'ouvrage de 1985.
  • 1993 - Alex Marques, pour lui, "La Bête qui mangeait le monde" devient un glouton (égaré en Gévaudan depuis la préhistoire).
  • 1995 - Pierre Cubizolles "Loups garous en Gévaudan le martyre des innocents" - Watel Brioude
  • 2001 - Laurent Fournier "La petite histoire des grands ravages d'une méchante bête" - PSR éditions
  • 2001 - Guy Crouzet Son nouveau livre, "La grande peur du Gévaudan"
    Il dévoile le résultat de ses dernières recherches: des loups coupables et peut-être en plus une hyène qui aurait rôdé dans le Gévaudan, semant ainsi le trouble dans les esprits.
  • 2004 - Hervé Botac "La bête du Gévaudan plaidoyer pour le loup" - Compte d'auteur
  • 2004 - André Aubazac "Drôles de bêtes en Gévaudan" - Chaumeil repro Clermont Ferrand
  • 2010 - André Aubazac publie "La Bête du Gévaudan 2", les hommes sont les seuls et uniques coupables.
  • 2010 - André Aunazac "La bête du Gévaudan 2"
  • 2010 - Jean-Claude Bourret & Julien Grycan "Le secret de la bête du Gévaudan"
  • 2011 - Bernard Soulier "Sur les traces de la bête du Gevaudan et de ses victimes" - Edition du Cygne

bete