René de Chantal
La fin d'une énigme, la Bête du Gévaudan

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 

Qu'était la "Bête du Gévaudan", ce redoutable monstre qui apparut il y a plus de deux siècles et dont le passage fut jalonné par plus d'une centaine de cadavres, presque toujours déchiquetés et mutilés, la tête coupée et emportée.

La Bête se moquait des nombreuses battues, des appâts empoisonnés, des pièges, des chasseurs à l'affût, des balles reçues : semblant invulnérable, elle continua inexorablement ses carnages pendant trois ans.

Etait-ce un loup, un lycaon, un singe, un tyrannosaure, un extra-terrestre, un tueur sadique, un être surnaturel ... ?

Depuis deux cents ans, malgré toutes les études effectuées, la nature de la Bête du Gévaudan était restée l'une des plus célèbres énigmes.

Pour la résoudre, l'auteur a rassemblé tous les témoignages et opinions de l'époque relatifs à l'aspect et au comportement de ce monstre, puis les a systématiquement confrontés aux caractéristiques possédées par tous les animaux ou par un sadique meurtrier.

Cette étude, complétée par une carte et dix-sept hors-texte - dont l'un fournit une restitution de la Bête - met un point final à cette sanglante et ténébreuse affaire.

René V. de Chantal, ingénieur ETP et Docteur-Ingénieur, est un spécialiste de la recherche opérationnelle.

Il a été chargé de la Section de Recherche et de Documentation de l'Aéroport de Paris, puis du Service des Etudes du B.T.E.

Il a publié diverses études dans différents domaines, depuis les mathématiques jusqu'à la gestion, en passant par la physiologie.

Edition La Pensée Universelle - 1983

 

Retour à la Bibliographie